Un Institut séculier féminin

Des femmes célibataires ou veuves, appelées par le Christ à lui faire le don radical de tout leur être, et, comme lui, à vivre pleinement dans le monde en y témoignant de la tendresse de Dieu.

De spiritualité ignatienne et du Coeur de Jésus

vivant de l’esprit de saint Ignace, au coeur du Christ et au coeur du monde pour aimer et servir

Appartenant à la Famille Cor Unum

Des frères et des soeurs – appartenant à un institut séculier de prêtres, à un institut séculier d’hommes et à une société évangéliques – avec qui nous partageons un charisme, une histoire et un Livre de vie.

Reconnu institut séculier de droit pontifical le 4 avril 1999, l’Institut féminin – ou ISFCJ – rassemble plus de 420 membres, présents sur plusieurs continents : Asie, Europe (France et Portugal), Amériques (Etats-Unis, Mexique) et Océan Indien (Madagascar).

L’Institut séculier féminin du Cœur de Jésus est l’un des membres de la Famille Cor Unum qui comporte aussi:

L’Institut séculier des Prêtres du Cœur de Jésus

Héritier de la Société du Coeur de Jésus fondée par Pierre de Clorivière, il fut reconnu comme institut séculier de droit pontifical le 2 février 1952. Parce qu’il a accepté de partager son charisme avec d’autres, il est à l’origine des Instituts et Société qui composent la Famille Cor Unum.

L’Institut séculier masculin du Cœur de Jésus

Dès 1791, la Société du Coeur de Jésus de Pierre de Clorivière compta un membre laïc masculin. C’est en 2008, que l’Institut masculin a été reconnu par l’évêque de Sacramento (Californie).

La société évangélique du Cœur de Jésus

Elle réunit tous les états de vie – prêtres, laïcs, personnes célibataires ou mariées – dans une spiritualité de communion qui soit “épiphanie de l’amour de Dieu” dans le monde. Le 15 août 2002, elle fut reconnue comme association publique de fidèles de droit pontifical.